batayolle


batayolle

⇒BATAYOLE, BATAYOLLE, BATAVIOLE, subst. fém.
MAR. Montant de fer ou de cuivre (chandelier) qui supporte un bordage posé à plat dit lisse de garde-corps :
Il [Galart] franchit le premier les batayoles turques et ce fut lui qui, rouge de la ceinture au col, ayant conquis le dolman écarlate de l'Ordre, poignarda le Bacha sur sa lisse de hourdis.
J. DE LA VARENDE, Pays d'Ouche, 1934, p. 13.
Prononc. et orth. :[]. Var. batayole (Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e, Lar. encyclop., QUILLET 1965 et ROB.), batayolle (GUÉRIN 1892), bataviole (Pt Lar. 1906, Lar. encyclop.). Étymol. et Hist. 1547-59, bataillole (Stolonomie, ms. n° 7972-8, Bibl. nat., p. 8 v° dans JAL1); 1566-72 (R. BELLEAU, La Bergerie, 2e Journ., Larmes sur le trepas de René de Lorraine [II, 71] dans HUG. : Il range flanc à flanc Galeres en bataille et soldats ranc à ranc, Fait dresser les pavois contre les batailloles); 1622 batayole (HOBIER, Construction d'une gallaire, Paris, 1622 dans VIDOS, p. 240). Prob. empr. à l'ital. battagliola (WIND, p. 140, VIDOS, op. cit. et Annotat-Wind dans Archivum-Romanicum, p. 140) attesté comme terme mar. seulement dep. 1607 (B. CRESCENZIO, Nautica Mediterranea, I, 9 dans TOMM.-BELL.). L'ital. battagliola se trouve cependant attesté dans le b. lat. d'Italie en 1360 au sens de « combat simulé » (cf. DU CANGE s.v.). L'ital. est dér. en -uola de bataglia (bataille), la batayole constituant un dispositif de combat. En raison de l'époque où s'est fait l'empr. ainsi que la provenance des attest. fr. issues d'écrivains italianisants, l'hyp. d'une orig. ital. semble plus satisfaisante que l'hyp. d'un empr. au cat. batayola attesté cependant comme terme de mar. dep. 1354 (Inventaire du gréement de la galère Sent Nicolau, armée à Barcelone; Arch. gén. d'Aragon, n° 1541 dans JAL1); le cheminement du mot dans les lang. rom. est difficile à établir (v. COR., s.v. batalla et ALC.-MOLL., s.v. batallola) il est possible cependant qu'il y ait eu 2 cheminements distincts : l'ital. d'où le fr.; le cat., d'où l'esp. batayola (batallola 1569, COR.).
BBG. — HOPE 1971, p. 164. — WIND 1928, p. 140.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • batayole — [ batajɔl ] n. f. • 1740; bataillole XVIe; it. battagliola, de battaglia → bataille ♦ Mar. Montant vertical d une rambarde. ⇒ chandelier. ⇒BATAYOLE, BATAYOLLE, BATAVIOLE, subst. fém. MAR. Montant de fer ou de cuivre (chandelier) qui supporte un… …   Encyclopédie Universelle

  • bataviole — ⇒BATAYOLE, BATAYOLLE, BATAVIOLE, subst. fém. MAR. Montant de fer ou de cuivre (chandelier) qui supporte un bordage posé à plat dit lisse de garde corps : • Il [Galart] franchit le premier les batayoles turques et ce fut lui qui, rouge de la… …   Encyclopédie Universelle